Terrain d’entente

Terrain d’entente est un jardin interactif utilisant les plantes comme « biocapteurs ». Les plants deviennent réactifs à la présence d’individus et au toucher. En tant qu’interface organiques les plantes déclenchent des pistes sonores discrètes dans le jardin communautaire, suite aux différents contacts. Le contenu de cet environnement sonore augmenté a été composé en s’inspirant de discussions avec des membres de  la coopérative. Chaque personne interviewée a élaborée au sujet d’un lieu signifiant pour eux. De cette confidence Ardila-Torres a conçu une oeuvre sonore. Ainsi, Ardila-Torres a créé un jardin suspendu d’herbes aromatiques pour en faire un dispositif communautaire et sonore. Un nouveau point de rencontre est proposé aux habitants de la coopérative.

Designer et artiste colombienne, Natalia Ardila – Torres a fini ses études en design à l’Université de Los Andes à Bogota. Elle est intéressée par la création d’expériences enrichies par la technologie où les principaux éléments sont la curiosité et l’émerveillement. L’art l’aide à réfléchir à la nature des rapports qui émergent à mesure que les gens interagissent avec les dispositifs et les installations qu’elle créée. Actuellement, elle complète une maîtrise en art à l’Université du Québec à Chicoutimi.

 

Insertio et l’artiste remercient chaleureusement les ateliers de production de la Chambre Blanche et l’Oeil de Poisson.

Filed under: